L’affacturage export pour soutenir votre déploiement à l’international

L’export attire toujours plus d’entreprises. En 2022, plus de 139 000 exportaient, un record inégalé depuis 20 ans, selon Business France. Mais l’aventure internationale peut s’avérer risquée. Or, il existe des solutions pour limiter ces risques, à l’image de l’affacturage export. Présentation avec Laura Février, Directrice Commerciale ETI chez BPCE Factor.

« Se développer à l’international est une stratégie gourmande en cash, confie Laura Février, Directrice Commerciale du département ETI. Pour se donner les moyens de leurs ambitions, les entreprises peuvent solliciter des financements, notamment auprès de leurs établissements bancaires et également auprès de Bpifrance. Pour faire face à l’accroissement de leur BFR, elles peuvent également recourir à l’affacturage export, une technique particulièrement adaptée. »

Fonctionnement de l’affacturage export

L’affacturage export est un moyen de financement de court terme par lequel un factor achète à une entreprise ses créances contractées à l’étranger et lui avance les sommes correspondantes.1

Dans le cadre d’un contrat dit de full factoring, l’affacturage repose sur quatre piliers :

  • le financement des factures
  • le recouvrement des factures
  • l’assurance-crédit
  • la gestion du poste clients

Avis d’experte

« Le full factoring est privilégié par les TPE et les PME, souligne Laura Février. Les PME structurées, les ETI et les grands comptes préfèrent généralement conserver la maîtrise de leur poste clients en termes de relance, de suivi et de recouvrement de leurs créances. BPCE Factor propose une offre à la carte permettant aux entreprises de conserver leur police d’assurance-crédit, si elles en ont déjà une, et la gestion de leur poste clients. Habituellement, le financement des créances nées sur l’étranger est intégré à un programme d’affacturage plus global comprenant souvent le financement des créances domestiques. »

La mise en place de l’affacturage à l’export est généralement possible dans tous les pays de l’Union européenne et dans le cadre défini par la politique de risques de BPCE Factor.

« BPCE Factor peut financer2 toute facture, couverte par de l’assurance-crédit et émise pour un client dont l’entreprise est située dans l’un des pays membres de l’UE3, précise Laura Février.

Pour les pays hors de l’UE et toujours dans le cadre de la politique définie par BPCE Factor, nous prêtons une attention particulière à l’analyse du couple pays / acheteur final et au niveau d’assurance-crédit délivré. La qualité du débiteur peut changer la donne. Les équipes de BPCE Factor regardent également en détail les incoterms4 liés au contrat.

Enfin, le financement chez BPCE Factor ne se limite pas à la devise euro mais intègre également les devises plus courantes telles que le dollar US, la Livre Sterling, le Franc Suisse et d’autres devises en Europe telles que le zloty ou la couronne danoise, etc dès lors que les paiements par les acheteurs sont aussi réalisés dans la devise de facturation. »

Avantages de l’affacturage à l’export

Comme l’affacturage classique, la version export permet de bénéficier :

  • Du paiement des factures, couverte par l’assurance-crédit, sans attendre la date d’échéance

    « Cet atout est essentiel dans la mesure où les délais de paiement peuvent être, selon les pays, bien plus longs qu’en France », met en exergue Laura Février.

  • D’un financement souple, non-plafonné et adapté à toutes les entreprises éligibles

    y compris les jeunes entreprises, et les primo-exportatrices5. « L’affacturage se positionne comme une bonne alternative à la Mobilisation des Créances Nées sur l’Etranger (MCNE), lequel reste un financement bancaire court terme plafonné », signale Laura Février.

  • D’une protection contre le risque de non-paiement du débiteur

  • D’un gain de temps grâce à l’externalisation de la gestion du poste clients, de la relance et du recouvrement des factures

    « De plus, ce service est particulièrement apprécié des petites structures qui peuvent se trouver démunies face à un recouvrement complexifié par les barrières linguistiques et culturelles », indique Laura Février.

Laura Février ajoute en conclusion :

« Conquérir de nouveaux marchés représente un important relais de croissance pour les entreprises. L’affacturage est un levier de cash additionnel qui permet d’optimiser les ressources tout en recherchant des effets de levier pour se développer à l’international, pour faire des investissements, pour financer des stocks ou encore pour opérer un sourcing fournisseur différenciant… ».

Vous avez des projets de développement à l’international ? Vous souhaitez sécuriser votre trésorerie dans un contexte international incertain ? Contactez-nous pour étudier l’opportunité de mettre en place un contrat d’affacturage.

Cet article peut vous intéresser :

Témoignage client Win’up Surgical est un distributeur de dispositifs médicaux innovants. Pour bénéficier d’un apport immédiat en cash nécessaire à sa croissance, l’entreprise a fait le choix d’un financement souple : l’affacturage. Retour d’expérience avec Gilles Pizot, son Directeur commercial. 04/02/2023

1. Après déduction des commissions prévues contractuellement et sous réserve d’éligibilité et de conformité des factures cédées

2 Sous réserve de la conformité des factures cédées, de l’éligibilité de votre client, de la signature et du respect des conditions générales de financement

3 Pour les autres pays, une étude est nécessaire au préalable.

4 Contraction des termes anglais « International Commercial Terms », constituent un ensemble codifié des dispositions contractuelles standards relatives au transport des marchandises.

5 L’expression « primo-exportateur » désigne une entreprise qui n’a jamais exporté et qui se lance dans un projet d’exportation